Article 4

Magie – Révolution – Guerre

20 mars 2014

Franz Erdl


Il se passe des choses bizarres en République Dominicaine en ce moment. Il y a un conflit qui émerge du sol. Des représentants de différents pays s’en prennent tout d’un coup au gouvernement dominicain. Même l’ambassadeur vénézuélien attaque notre excellente journaliste Nuria comme une marionnette sous contrôle mental.

On attise un conflit : sur cette île vivent les pauvres Dominicains et les très pauvres Haïtiens. À cause de la longue frontière qui passe, sur la majorité de son parcours, par des forêts de montagne très difficiles d’accès, de nombreux Haïtiens peuvent entrer ici illégalement. Ils travaillent au noir et ils font des enfants. La loi veut que tout enfant né ici reçoive la nationalité dominicaine. Il y a longtemps que c’est devenu un problème, et on veut y remédier. Je pense aussi que le pays doit se protéger pour ne pas être submergé.

Et tout d’un coup, tout le monde s’oppose à ce que le gouvernement dominicain prenne ce genre de mesure. Et on parle de plus en plus fort. La République Dominicaine est diabolisée. Qu’est-ce qui se passe ?

Je me suis dit qu’il devait y avoir de la magie en jeu, et effectivement, j’en ai trouvé. Elle a été mise sur la capitale, et on a utilisé les bâtiments. Une équipe de 50 sorciers américains y a travaillé pendant un an. Cette magie avait pour but de faire éclater une guerre entre la République Dominicaine et Haïti. Sans aucun doute les Haïtiens auraient rapidement reçu un « soutien humanitaire » des USA, car eux on ne les diabolise pas. Ce sont les victimes innocentes.

Pour que les deux parties s’engagent dans un conflit, il faut qu’il y ait aussi une influence magique sur Haïti. Et oui, il y en avait une sur la capitale, Port au Prince.

Je m’attendais à un travail plutôt long, mais en cinq minutes Saint Domingue était nettoyé. Port au Prince n’a pas duré plus longtemps. Cela m’a donné la motivation de rechercher d’autres villes sous magie, et j’en ai trouvé 14. Pour certaines ça a été plus dur parce que la magie était mélangée avec des contrats, des malédictions et des êtres. Mais le travail que cela m’a coûté a été sans commune mesure avec celui que les sorciers avaient investi.

Voici une liste des capitales sous magie :

Ville Depuis quand ? Temps de travail des sorciers Contrats
       
Saint Domingue 2 mois 1 an  
Port au Prince 7 ans 1 an  
Caracas 2 mois 2 ans  
Kiew 2 mois 6 mois  
Damas 2 ans 15 mois  
Le Caire 8 + 4 ans 2 fois 1 an  
Moscou 2 mois 1 an  
Pékin 9 ans 6 mois 1018
Pjönjang 2 ans 1 an 1021

Pour les prochaines villes, la magie était intimement mêle à des contrats. J’ai l’impression qu’ils n’étaient là que pour rendre la libération plus difficile. Ce sont des chiffres immenses, alors j’aimerais faire un comparatif entre les chiffres anglais et les chiffres allemands pour éviter les confusions.

 

Allemands Anglais  
1 000 000 Million Million = 106
1 000 000 000 Milliard Billion = 109
1 000 000 000 000 Billion Trillion = 1012
1 000 000 000 000 000 Billiard Quadrillion = 1015
1 000 000 000 000 000 000 Trillion Quintillion = 1018
1 000 000 000 000 000 000 000 Trilliard Sextillion = 1021

Pour les villes suivantes, l’élimination de la magie s’arrêtait à un certain pourcentage. L’obstacle était la plupart du temps représenté par des contrats.

Et maintenant voici Bogota :

On y a fait de la magie il y a huit et dix ans. Chaque fois pendant un an.

Arrêt à Contrats
30% 1 BA (billiards)
40% 1 B
50% 10 B
60% 100 B
70% 1 T (trillion)
80% 10 T
90% 100 T
95% 1 TA (trilliards)
96% 1 TA
97% 1 TA
98% 10 TA
99% 100 TA
100% 1000 TA

Mexico City – il y a 7 et 2 ans, chaque fois un an de travail.

% Contrats Êtres
30 1 BA 0
40 1 BA 1 MA
50 10 BA 1 MA
60 100 BA 10 MA
70 1 T 10 MA
80 10 T 100 MA
85 10 T 1 B
90 100 T 1 B
92 100 T 10 B
96 1 TA 10 B
97 10 TA 10 B
98 100 TA 100 B
99 100 TA 100 B
100 1000 TA 100 B

Je ne veux pas vous ennuyer avec d’autres tableaux. Pour les trois villes suivantes c’était à peu près la même chose.

Washington – il y a un an, six mois de travail

New York – il y a 15 mois, six mois de travail

Los Angeles – il y a 3 ans, six mois de travail

Je n’ai trouvé aucune autre ville sur laquelle il y aurait eu ce genre de magie. J’ai pu tout effacer, et j’ai hâte de savoir si l’on va pouvoir remarquer un résultat.

Il y a aussi ce genre de magie sur des villes où la guerre s’est déjà installée, comme Bagdad, Tripoli et Belgrade. Mais elle semble disparaître d’elle-même quand elle a atteint son but.