L’Univers

Troisième partie

Quatrième dimension, les âmes créatrices, le codex

2 février 2014

 


La 4e dimension

La quatrième dimension est totalement différente. On n’y trouve aucun être, mais les éléments de conscience créés par les âmes créatrices. Je m’étais déjà demandé où ils pouvaient bien être. Je me demandais s’ils pouvaient s’incarner. Mais ils n’ont pas d’âme. Ce sont plutôt des éléments d’intention et de travail, et visiblement on en a besoin dans la 4e dimension.

Le sixième plan de la quatrième dimension contient la forme énergétique servant à l’élaboration de l’univers. Elle peut créer tout ce qui existe, la matière des planètes et des soleils, les âmes et les âmes groupes, nos corps énergétiques, nos chakras, absolument tout.

6 Plan de la création – Création de l’univers, guérison miraculeuse – miracles en général
5 Éléments de conscience
4 Éléments de conscience
3 Supraguérison
2 Éléments de conscience
1 Contrôle d’accès

Ce sont les éléments des plans 4 et 5 qui ont effectué ce travail. À ma question de savoir s’ils étaient encore en train de créer il a été répondu « Oui ». Mais ils ne créent pas de nouveaux univers. Ils en ont suffisamment. Ils créent de la matière, à savoir dans les soleils centraux et, bizarrement, dans notre soleil et dans notre planète la Terre. Je dis bizarrement parce qu’aucun autre soleil et aucune autre planète n’ont cette chance.

Il a été décidé qu’après la constitution de tous les univers, cette énergie de création ne soit plus disponible qu’à 50 %. Ceci est valable pour les éléments de conscience et tous les êtres ayant accès à ce plan. Ils auraient beaucoup trop de pouvoir s’ils disposaient de 100 % de cette énergie. Parce que d’après ce que j’ai pu comprendre, les âmes créatrices non plus ne sont pas parfaites et elles peuvent commettre des fautes graves. Ces 50 % représentent encore une quantité considérable. Il est vrai que l’on ne peut pas construire une planète avec, mais on peut produire tous les miracles dont on a besoin ici sur Terre.

J’ai appelé l’énergie du plan 3 : supraguérison. Comme ce plan, comme les cinq autres, se situe en dehors du temps, le temps n’y joue aucun rôle. C’est pour cela que des processus de guérison qui prendraient beaucoup de temps avec l’énergie de la 3e dimension peuvent se dérouler ici en quelques secondes. On peut y guérir très vite de grosses quantités de blocages, d’émotions, ou des dommages dans les corps énergétiques. On peut y dissoudre des implants physiques jusqu’à environ 1 mm. La guérison corporelle ne peut pas se faire en quelques secondes. Là on a besoin du plan 6. Mais la guérison corporelle aussi est accélérée par le plan 3.

 

Plan 1, contrôle d’accès. C’est un long chapitre. En fait, cela intéresse tout le monde. Comment avoir accès au méga-pouvoir ? Il est évident que ce n’est pas n’importe qui qui peut entrer, car on peut avec ces forces guérir mais aussi détruire. Avant que je n’explique tout ça, d’abord un tableau de toutes les dix dimensions :

10 Sur-âmes - Essence 1
9 ÜS und HS* des soleils centraux de cet univers
8 Sur-âmes - Essence 2
7 SA et MS des soleils centraux des galaxies
6 Sur-âmes - Essence 3
5 Plan des Wowo2 – SA et MS des êtres et du Soleil
4 Plan de la création – Guérison miraculeuse – Supraguérison
3 Ligne temp. 1 Ligne temp. 2 Ligne temp. 3 >Ligne temp. 4
2        
1        

 

Accès au plan de la création

Ce chapitre va définitivement être le plus étrange que j’aie jamais écrit. Beaucoup de ce que l’on croit habituellement dans le domaine ésotérique, et que j’ai cru moi-même jusqu’à maintenant, va être jeté aux orties. Je pensais qu’il nous suffisait d’éliminer nos blocages pour atteindre à un moment ou à un autre nos forces magiques. Pour beaucoup de nos facultés, c’est exact – perception, télépathie, bien-être, abondance, guérison. Mais pour avoir accès au plan de la création, cela ne suffit pas. Seulement pour pouvoir en parler, il faut que je remonte un peu plus haut.

 

Les âmes créatrices

L’âme groupe lémurienne, Humains, Dragons, Anunnakis et leurs copains, Lions, Baleines, Dauphins et les autres, n’existe que dans un coin minuscule de la Voie Lactée. Parmi les milliards de soleils de la galaxie il est quasiment impossible de nous trouver. Et en plus il y a des milliards d’autres galaxies, et un milliard d’univers. Vu sous cette perspective nous sommes définitivement minuscules et insignifiants. Mais depuis une autre perspective, il y a ici quelque chose de tout à fait particulier.

Et cette particularité est celle-ci : toutes les âmes créatrices sont ici, chez nous. Depuis 1,3 millions d’années, donc depuis le commencement, le million d’âmes créatrices fait partie de l’âme lémurienne.

Pour moi c’est tout à fait extraordinaire. On a dû prévoir pour ici quelque chose de vraiment spécial.

Je vais tout de suite calmer ceux qui ont une tendance à la religiosité. Les âmes créatrices se sont donné à elles-mêmes des règles et des limitations qui font qu’elles sont en moyenne aussi impuissantes que nous tous. Et la première conséquence est celle-ci : il n’y aura aucune justice divine tant que les créateurs seront impuissants. Car qui pourrait faire régner la justice ?

Je me retrouve un peu gêné par ce sujet que je suis en train d’exposer. J’ai essayé par tous les moyens de tortiller les choses de façon à ne pas nous impliquer, ni Karin ni moi, et à pouvoir garder une certaine neutralité, mais cela ne marche tout simplement pas. Nous sommes impliqués jusqu’au cou dans cette histoire, et je ne peux pas faire l’impasse sans démolir cette histoire, justement. Seulement je ne suis pas sûr que cette information doive être rendue publique, ce qui entraînerait que d’autres secrets se mettent à vaciller.

Donc, toutes les âmes créatrices sont chez nous, sous une forme ou sous une autre. En ce moment 199 sont incarnées. Parmi elles 130 sont des rebelles anunnakis, qui ont été échangés ces derniers mois. 69 sont passées par une naissance normale, dont 67 vivent dans 67 pays différents et n’ont aucune idée de qui elles sont. Et dont deux sont en train de s’éveiller.

Les 130 walk in sont aussi répartis de telle façon que chacun est dans un pays différent. Mais dans le même pays on peut trouver une par walk in et une née normalement. Je sais seulement que c’est comme ça mais je ne sais pas pourquoi.

Le reste, environ un million, est dans notre dimension sur le plan 7, en tant que renforts spirituels.

Trois cents sont des Anunnakis, tous les autres sont d’origine dragon et anunnaki.

 

Le codex

Le codex définit d’abord les limitations auto-imposées des âmes créatrices, et règle ensuite les attributions des âmes normales. Il est valable pour les âmes incarnées sur le 8e plan de la 3e dimension, ce qui veut dire chez nous. Ce codex a été constitué au moment où les premières âmes ont décidé d’entrer dans la réalité du 8e plan.

J’ai trouvé que c’était il y a environ 950 000 ans. C’est ainsi que les Dragons ont été les premiers êtres de cette réalité. Les autres races, comme les Lions, les Baleines, les Dauphins, les Dracos et les Mantes, sont arrivés il y a 500 000 ans sur le 8e plan. Les Siriens et les Pléiadiens ne sont venus qu’il y a 450 000 ans. Ce que j’ai dit concernant la copie des formes corporelles est correct car ces formes existaient déjà sur le 7e plan.

On dirait donc que ce sont les Dragons qui ont fait le premier galop d’essai dans la forme réelle d’existence, et que les autres races ont d’abord regardé si cela fonctionnait.

Et donc, avant que les premiers Dragons n’arrivent dans la réalité, les règles ont été définies sous la forme d’un codex. Il y a eu des divergences d’opinions parmi les âmes créatrices au sujet de la définition des différentes clauses du codex. Se sont formés six partis représentant différentes opinions :

2.000 900 20.000 50.000 environ 1 million

 

C’était la constitution des groupes. Plus les groupes sont situés à gauche de la majorité, plus leur opinion diffère de celle de cette majorité.

Les différentes règles du codex ont été définies selon le principe de base que toutes les âmes devaient avoir la liberté d’évolution. Chaque âme créée doit avoir le droit de décider librement, sans que les âmes créatrices exercent une quelconque influence. C’est pour cette raison que le codex est principalement constitué de clauses limitant le pouvoir de ces âmes créatrices. D’autres clauses régissent les attributions des âmes créées (normales).

Le codex est constitué de 13 clauses. La numérotation n’a aucune importance.

  1. Je ne dois pas interférer.
  2. Je ne dois infliger aucun dommage.
  3. Je ne dois pas bloquer le libre arbitre d’autrui.
  4. Je ne dois pas tuer.
  5. Je ne dois pas créer de matière. Je ne dois pas dissoudre de matière.
  6. Je ne dois pas attirer l’attention.
  7. Je ne dois pas savoir qui je suis.
  8. Règles d’utilisation de la force ultime pour les âmes créatrices.
  9. Règles d’utilisation de la force créatrice pour les âmes créatrices.
  10. Règles d’utilisation de la force ultime pour les âmes normales.
  11. Règles d’utilisation des forces de la 3e dimension, à l’exception de la transformation de la matière, pour toutes les âmes.
  12. Règles d’utilisation des forces de la 3e dimension pour la transformation de la matière.
  13. Règles d’utilisation du corps humain.

 

Pour les 199 âmes créatrices incarnées ainsi que pour toutes les autres encore à venir, ce codex est un barrage insurmontable. Qui fait partie de ces âmes mais ne connaît pas l’existence de ce codex n’a donc aucune chance d’avancer sur son chemin de libération.

Prenons pour exemple le point 5 : « Je ne dois pas transformer la matière ! » Des contrats ont été passés dans cette optique entre les âmes créatrices. Par exemple avec Id ou Anu (Antu, Enki et Enlil ne sont pas des âmes créatrices). Les programmes constitués ont été inscrits dans l’âme puis se sont dupliqués dans le chakra racine pour y bloquer les forces concernant la transformation de la matière. Si on trouve le contrat, il est impossible de l’effacer. Il faut d’abord effacer la clause 5 du codex.

On peut effacer le codex. Je ne vais pas donner la procédure parce que ceux que cela concerne doivent d’abord avoir accompli des pas déterminants sur le chemin de la libération et de la connaissance de soi. Et là ils pourront s’adresser à moi. Si quelqu’un pense : « Je suis tellement bloqué, c’est sûrement lié au codex », il n’est pas concerné. Il faut avoir un minimum d’antennes pour savoir si on est concerné ou pas.

Concernant les 69 nées normalement : en Allemagne une seule personne est concernée, elle travaille dans l’industrie électronique, à la gestion. Personne en Autriche ni en Suisse. Les 130 walk in n’ont encore pour l’instant aucun accès à la 4e dimension, mais ils peuvent déjà se libérer de toute une quantité de blocages qu’ils ont pris sur eux. Avant les walk in étaient les méchants, qui ont maintenant de bonnes âmes. Cela ne vous concerne sûrement pas.

L’activation des « forces extraordinaires » se fait par des programmes situés dans les parties jusqu’à présent inutilisées des chakras. Les chakras ont en fait suffisamment de place pour contenir neuf millions de programmes, dont normalement on n’utilise qu’une infime partie.

 

Explication des clauses

Point 1 : Je ne dois pas interférer.

Cette clause rend impossible à une âme créatrice d’influer sur l’histoire de l’humanité. Aucune magie, si cachée soit-elle, aucune force extraordinaire, ne peut agir en quoi que ce soit. Les choses doivent suivre leur propre cours.

Un sous-paragraphe de cette clause doit être trouvé et effacé à part : « L’existence des âmes créatrices doit être gardée secrète ».

Points 2, 3 et 4 : Je ne dois infliger aucun dommage. Je ne dois pas bloquer le libre arbitre d’autrui. Je ne dois pas tuer.

Je suppose qu’il y a dû y avoir des divergences d’opinion entre les âmes créatrices au sujet de ces trois clauses. Ce qu’elles signifient, c’est que l’on ne peut rien faire contre les êtres mauvais. Visiblement personne n’avait envisagé que les choses puissent tourner aussi mal.

Point 5 : Je ne dois créer aucune matière. Je ne dois dissoudre aucune matière.

Ceci ne concerne que les âmes créatrices qui ont accès au plan de la création. Jusqu’à présent il n’y en a que deux.

Point 6 : Je ne dois pas attirer l’attention.

Ceci concerne l’apparence, les capacités et les compétences. Rester toujours gentiment dans la moyenne.

Point 7 : Je ne dois pas savoir qui je suis.

C’est logique. Les âmes créatrices veulent pouvoir vivre une vie totalement normale, comme les autres humains.

Mais cela n’a rien à voir avec l’oubli des vies antérieures. Les morts et les réincarnations successives n’étaient pas inclues dans le premier plan. Cela n’a été rendu nécessaire que par l’invasion, et ne doit pas être considéré comme un processus naturel.

Point 8 : Règles d’utilisation de la force ultime pour les âmes créatrices.

L’accès à la quatrième dimension, plan 3, ne peut être accordé que par une âme créatrice incarnée et éveillée. Qui se reconnaît comme âme créatrice peut trouver l’accès pour soi-même, à condition de découvrir et d’accomplir la procédure nécessaire prévue.

Point 9 : Règles d’utilisation de la force créatrice pour les âmes créatrices.

Cette clause est très sévère. Seules deux âmes ont accès au plan de la création. Et seulement lorsqu’une de ces âmes est incarnée et éveillée peut-elle, à sa discrétion, fournir le code d’accès à d’autres âmes créatrices. Il n’est pas prévu que des âmes normales puissent disposer de cet accès. La disponibilité de cette force a été réduite exprès à 50 % à la création des mondes pour les humains, le Soleil et les soleils centraux.

Point 10 : Règles d’utilisation de la force ultime pour les âmes normales.

Les humains (âmes) ne faisant pas partie des âmes créatrices peuvent disposer d’un accès permanent à ce plan. Ceci doit être effectué par une âme créatrice incarnée et éveillée. Les critères permettant cet accès sont :

  1. Connaissance, compréhension.
  2. Clarté des perceptions.
  3. Intention bienveillante.
  4. Individualité.

 

Ces critères sont importants car cette force peut guérir aussi bien que détruire. La plupart des gens auront des problèmes de perception. De nombreux voyants sont manipulés par des êtres, qui peuvent les mener à des actions inappropriées. Ceci concerne toutes les formes de perception. Mais cela ne veut pas dire qu’il faille atteindre 100 % de perfection dans ses perceptions.

Une forte individualité est importante pour ne pas se laisser influencer par l’opinion de la majorité. La priorité est l’intention personnelle, le chemin personnel.

Certaines personnes ont reçu ces forces (le code d’accès) il y a 2000 ans. À part elles je ne vois personne.

Point 11 : Règles d’utilisation des forces de la 3e dimension, à l’exception de la transformation de la matière, pour toutes les âmes.

Toutes les forces de la troisième dimension sont sans aucune restriction à la disposition de tous les êtres incarnés (humains, animaux, plantes, mais aussi toutes les formes d’existence physique d’autres planètes). Notre 3e dimension nous offre une infinité de forces, mais qui sont à peine utilisées parce que nous sommes trop bloqués. Beaucoup de phénomènes paranormaux sont causés par ces forces de notre dimension.

Point 12 : Règles d’utilisation des forces de la 3e dimension pour la transformation de la matière.

Cette force est à disposition à l’intérieur de la 3e dimension. Elle ne concerne pas la création ou l’annihilation de matière mais la transformation métaphysique d’une substance dans une autre. Cette force n’est pas à la disposition de tout le monde. Elle n’est utilisable que par :

  • Certaines sortes de plantes. Le choix des plantes et des transformations possibles a été fait par un groupe d’Anunnakis (créateurs). Ces plantes sont destinées à fournir à l’homme des substances indispensables à la vie.
  • Les âmes créatrices incarnées suffisamment éveillées pour effacer cette clause pour elles-mêmes.
  • Les humains ayant reçu l’autorisation d’âmes créatrices. Voir les critères à la clause 10.

 

L’autorisation est inscrite dans l’âme selon une certaine procédure. Elle est valable aussi pour les vies ultérieures. Environ 500 personnes ont reçu cette autorisation dans le passé. C’était il y a à peu près 4000 ans.

Point 13 : Règles d’utilisation du corps humain.

Toutes les âmes lémuriennes, de même que les âmes Serpents et êtres de la Terre, ont la permission de s’incarner sur Terre sous forme humaine. Les âmes appartenant à d’autres groupes ont besoin de l’autorisation d’une âme humaine. Ceci se passe sur le plan 7 de notre dimension, donc sur notre plan de l’âme.

Les walk in aussi ont besoin d’une telle autorisation. La prise de possession par violence d’un corps humain n’a pu se faire que par les forces et les techniques très négatives des races C et D.

 

Conclusion

 

Moi non plus je n’avais aucune idée jusqu’à présent de l’existence de ce codex. Il fait monter en moi des sentiments très partagés, et chez beaucoup de lecteurs aussi, je suppose. En fait partie une pensée de 2e classe que je n’apprécie pas franchement. Je suis toujours parti du principe que nous sommes tous égaux. Je n’ai aucune envie d’être supérieur, pas même différent. Je n’arrive à me sentir bien qu’entre gens de même opinion et de même niveau. Je crois, j’espère, que vous le savez.

 

Il se peut bien sûr que mon interprétation du codex contienne des erreurs. Je mettrai en ajout les corrections nécessaires.

 

PS : Et c’est maintenant au plus tard que certains sites vont commencer à vraiment me traîner dans la boue.